Comment manger moins de sel au quotidien ?

Le NaCl, cette composition chimique qui est présente dans la grande majorité des repas, n’est autre que le sel. Et pourtant, il pose un grand problème pour la santé. L’excès de sel dans le sang provoque beaucoup de maux et troubles qui peuvent être mortels, comme les calculs rénaux et l’hypertension artérielle.

Pourquoi réduire la quantité de sel ?

Votre santé rencontre beaucoup de complications à cause de la consommation excessive de sel. Plus particulièrement, le cancer de l’estomac. Lorsque la quantité du sodium consommée quotidien est dépassée, la muqueuse de l’estomac est endommagée. Pendant un certain temps, l’inflammation de la paroi de l’estomac apparaît, les cellules sont abîmées, ce qui entraîne le cancer. En plus, une alimentation trop salée accroît le risque d’hypertension artérielle qui entraîne également de nombreux problèmes cardiovasculaires, les AVC… Également, c’est la dose excessive du sel qui perturbe le sommeil. La consommation quotidienne du sel qui dépasse l’apport suffisant peut aussi provoquer l’obésité et favoriser la formation de calculs rénaux. L’excès de sel donne beaucoup soif. La dose importante de sel serait un facteur de risque d’ostéoporose qui favorise l’apparition de fractures. Alors, pour que vous soyez en bonne santé, manger moins de sel est très efficace.

Comment manger moins de sel au quotidien ?

Plusieurs façons de manger moins de sel existent pour rayer le sel de vos repas. Changez le sel par des aliments exhausteurs de goût sains comme les herbes aromatiques qui ont d’innombrables bienfaits : la menthe, l’ail écrasé, l’huile de coco, les légumes séchés. Vous pouvez également pimenter vos plats. Pour les aliments achetés en grande surface, lisez bien les étiquettes indiquant la quantité de sel. Évitez d’acheter des aliments trop salés. En effet, pour rehausser le goût de certains aliments ou pour conserver les produits, les industries ont tendance à utiliser beaucoup de sel. Cuisiner à la maison est à donc privilégier puisque vous pouvez décider de la quantité de sel à utiliser. Évitez surtout les aliments à haute teneur en sel tels que les potages en sachet, les charcuteries, les vinaigrettes en bouteille. Consommez les aliments salés avec modération. Le sel diététique est également une bonne alternative puisqu’il a un goût semblable au sel de table. Saupoudrez vos repas avec de l’algue noire qui leur conférera sa saveur légèrement iodée. Tâchez de n’utiliser que le minimum de quantité de sel requise et enlevez la salière sur la table pour éloigner la tentation d’en rajouter.

Quels sont les différents types de sel et leurs particularités ?

En fonction du type de sel utilisé dans vos préparations culinaires, il est possible d’atténuer la dose ingérée. Le sel blanc, traditionnellement appelé sel de table ou raffiné, est très puissant de par sa teneur en chlorure de sodium très élevé. De son côté, le sel bleu tient sa couleur étrange de la sylvinite. Ce type de sel est source de calcium et de phosphore. Le sel gris, quant à lui, est un sel marin à l’état pur. Il est donc 100 % naturel. Raffiné, sa couleur devient blanche. Enfin, le sel noir est un mélange de sel marin et de charbon. Renfermant des minéraux et oligoéléments comme l’iode, le magnésium, le calcium, le zinc, le souffre, il confère plusieurs bienfaits sur la santé. Le charbon qui le compose aide également à neutraliser les maux d’intestins. Toutefois, ces différents sels présentent chacun leurs particularités et il convient de les utiliser à bon escient. Afin d’éviter les divers maux et troubles entraînés par l’excès de sel, il est conseiller de manger moins de sel.

Quel pain est le meilleur pour la santé ?
Comment éviter la désydratation l’été ?