Infection urinaire: comment prévenir les mycoses vaginales?

Infection urinaire

Les femmes doivent savoir que certaines maladies peuvent affecter leurs organes reproducteurs, notamment le vagin et l’urètre. Cela signifie que ces maladies sont souvent causées par des microbes ou d’autres facteurs tels que les pertes vaginales et peuvent provoquer des démangeaisons, des irritations et d’autres problèmes chez les femmes. De nombreuses conditions peuvent créer cette infection chez les femmes, comme la transpiration excessive et les maladies chroniques telles que le diabète.

L’infection urinaire en quelques mots

L’infection urinaire est très fréquente chez les femmes et est causée par des bactéries qui pénètrent dans les voies urinaires. L’infection urinaire affecte la voie urinaire, qui comprend les reins, la vessie et l’urètre.

Selon les cas, il peut s’agir d’une affection bénigne ou grave. Vous pouvez prévenir ces infections de manière naturelle en faisant chaque jour quelques gestes simples qui vous faciliteront la vie.

Il existe quelques causes générales d’une infection de la vessie (cystite). Cela peut être dû à des antibiotiques. Votre médecin peut vous avoir prescrit un autre type d’antibiotiques si vous présentez des symptômes de cystite nouveaux ou récurrents.

Cette infection est fréquente chez les femmes qui ont une activité sexuelle régulière. Les femmes et les hommes peuvent être infectés par différents types de bactéries, mais la plupart du temps, l’infection est causée par le candida albicans. Une poussée de cette levure vous fera uriner plus fréquemment que d’habitude et peut provoquer des envies fréquentes d’uriner et des urgences intenses. Pour en savoir davantage, visitez le site femannose.com

Comment prévenir les IVU ?

L’infection urinaire chez la femme est très fréquente chez les femmes, entraînant beaucoup d’inconfort et de douleurs. Les symptômes sont variables, mais peuvent être traités par des antibiotiques. 

 Les infections urinaires surviennent souvent pendant les grossesses, car votre corps n’est pas complètement formé. Le risque de contracter une infection urinaire augmente si vous êtes diabétique. Le diabète et infection urinaire sont parfois liés. Les symptômes de l’infection urinaire sont une sensation de brûlure lors de la miction, la présence de sang dans l’urine et une forte odeur de l’urine. L’infection des voies urinaires peut se passer de traitement médical, mais si elle affecte vos reins, il est fortement conseillé de consulter immédiatement un médecin.

La mycose vaginale

 La mycose vaginale, également appelée infection vaginale à levures, est l’une des maladies les plus courantes chez les femmes. Il s’agit d’une infection causée par une prolifération de levures sur la malléole (valve) du vagin. La malléole est la partie molle que l’on peut sentir à l’extérieur de l’utérus ou du bassin, dans la zone autour de chaque ovaire et sous chaque trompe de Fallope chez l’homme. Autrement dit, c’est une maladie qui survient lorsque des bactéries pénètrent dans le corps de la femme. Le vagin est la partie inférieure du canal reproducteur où la femme porte et donne naissance à ses bébés. Il sert également de lieu de stockage de l’urine et des matières fécales, ce qui en fait un endroit idéal pour le développement des bactéries. La mycose vaginale se produit lorsqu’il y a trop de bactéries dans le vagin, ce qui entraîne la propagation de l’infection.

Si vous souffrez d’une infection à levures, elle provoque des irritations, des démangeaisons et bien d’autres choses encore. Si elle n’est pas traitée pendant trop longtemps, vos symptômes vont s’aggraver et devenir plus douloureux.

 Elle présente plusieurs symptômes, notamment : des démangeaisons vaginales, une sensation de brûlure et des douleurs au moment d’uriner, des mictions fréquentes, de la fièvre et des frissons. Elle commence souvent par une infection des voies urinaires, qui peut être guérie, à condition d’être traitée. Si elle n’est pas traitée à temps et correctement, vous pouvez vous retrouver avec une mycose vaginale. La mycose vaginale est une affection qui rend difficile la distinction entre les infections et les mycoses qui se produisent à l’intérieur du vagin.

Comment prévenir les mycoses vaginales

 Si les mycoses vaginales sont généralement causées par une diminution de la quantité d’acide lactique, elle peut également être causée par une prolifération de mycobactéries. Si une femme souffre d’une infection vaginale à levures ou d’ulcères vaginaux, il est important de consulter un professionnel de la santé pour prévenir d’autres problèmes et s’assurer que vous recevez un traitement approprié.

 Les femmes qui veulent prévenir la mycose vaginale doivent se rendre régulièrement chez le gynécologue pour des contrôles et des nettoyages de routine. En outre, il est très important qu’elles prennent strictement soin de leurs propres habitudes et pratiques d’hygiène.

 Pour les prévenir de manière naturelle, pensez à améliorer vos routines au quotidien. Réduisez les produits laitiers, le sucre et les autres aliments qui favorisent la croissance des levures dans votre organisme. Éliminez les colorants et les parfums artificiels, qui contiennent des produits chimiques qui nourrissent le champignon. Adoptez un régime équilibré de fruits et de légumes. Évitez les médicaments si possible.

Pour prévenir d’éventuelle maladie, n’oubliez pas de vous protéger lors d’un rapport sexuel. Cela diminuera les risques d’attraper la maladie.

Astuces santé : consulter son médecin directement en ligne
Lutter contre les parasites : trouver des conseils en ligne